Protection des milieux naturels

On trouve trois grands ensembles de milieux :

  • les milieux littoraux (dunes et falaises) ;
  • les milieux montagnards et forestiers (landes sèches, grottes et tourbières) ;
  • et les milieux aquatiques (abords des cours d’eau et plans d’eau).

Plusieurs outils ont été mis en œuvre pour les protéger :

Natura 2000

Constitué des Zones de Protection Spéciales (directive oiseaux) et des Zones Spéciales de Conservation (directive habitats), le réseau Natura 2000 a pour objectif de préserver la diversité biologique sur le territoire de l’Union Européenne.

Pour chaque site, un document d’objectifs (DOCOB) doit être élaboré en concertation avec les acteurs concernés. Le but de la démarche est de trouver un point d’équilibre entre les activités humaines et la protection de la nature.

Sur le territoire de l’Agglomération Sud Pays Basque, 10 sites sont classés Natura 2000 : falaises de Saint-Jean-de-Luz à Biarritz, baie de Chingoudy, côte basque rocheuse et extension au large, Nivelle (estuaire, barthes et cours d’eau), massif du Mondarrain et de l’Artzamendi, domaine d’Abbadia et corniche basque, massif de La Rhune et du Xoldokogaina, rochers de Biarritz, estuaire de la Bidassoa et baie de Chingoudy, col de Lizarrieta.

Espaces Naturels Sensibles (ENS)

Il s’agit d’un outil de protection des espaces naturels par le Conseil Général qui les acquièrent foncièrement ou signe des conventions avec les propriétaires privés ou publics. Ces espaces sont protégés pour être ouverts au public, mais on admet que la surfréquentation ne doit pas mettre en péril leur fonction de protection. Ils peuvent donc être fermés à certaines périodes de l’année ou accessibles sur rendez-vous, en visite guidée.

Sur le territoire de l’Agglomération Sud Pays Basque, 14 sites sont classés en ENS : la baie de Chingoudy, le domaine d’Abbadia, la corniche basque, Guruzeta, Etchebiague-Erromardie, Cénitz-Mayarco, Ouhabia, Sarako-Lezeak et La Rhune.

> En savoir plus sur les espaces naturels sensibles

Arrêté de protection de biotope (APB)

L’objectif est la préservation des milieux naturels nécessaires à l’alimentation, à la reproduction, au repos ou à la survie des espèces animales ou végétales protégées par la loi. Cette réglementation vise donc le milieu de vie d’une espèce et non directement les espèces elles-mêmes, et est actuellement la procédure règlementaire la plus souple et la plus efficace pour préserver des secteurs menacés.

Sur le territoire de l’Agglomération Sud Pays Basque, le site de Luberria, situé en forêt communale de Saint-Pée-sur-Nivelle, a été classé en APB en 2006 pour ses richesses historiques, paysagères et biologiques en particulier par la présence du coléoptère pique-prune.

Cantonnement de pêche

Il s’agit d’une zone allant du Baldareta à la digue du port de Guéthary, sur une bande de 500 m. Il est interdit d’y ramasser des coquillages ou oursins et d’y pêcher sauf à la ligne à partir du bord. L’objectif est de permettre aux espèces de s’y réfugier et de se reproduire.

Conservatoire du littoral

Il mène une politique foncière visant à la protection définitive des espaces naturels et des paysages sur les rivages maritimes et lacustres, par l’acquisition des terrains fragiles ou menacés. Après avoir fait les travaux de remise en état nécessaires, il confie la gestion des terrains à des collectivités locales ou associations pour qu’ils en assurent la gestion dans le respect des orientations arrêtées.

Sur le territoire de l’Agglomération Sud Pays Basque, 3 sites sont gérés par cette structure : le domaine d’Abbadia, le site d’Exanzabal – la corniche, la colline de Cénitz.

> En savoir plus sur le conservatoire du littoral